La chambre d’ami, de James Lasdun

Dévoré en une journée, La chambre d’ami de James Lasdun mérite son bandeau ! Joyce Carol Oates faisant l’apologie d’un polar sur un bandeau turquoise est assez rare que pour se laisser tenter.

Bien m’en a pris, car il s’agit réellement d’un page turner ! On y retrouve tout ce qui a fait le succès de l’extraordinaire Monsieur Ripley, de Patricia Highsmith. Un jeune homme brillant mais désargenté, un peu borderline mais terriblement attachant, au moins au début de l’histoire. Un couple riche et beau, à qui tout réussit. Un meurtre sous un soleil implacable, dans un décor aux couleurs saturées.

Mathew, cuisinier de génie sans le sou, voit sa vie stagner dans les méandres d’une procrastination amère. Au détour d’une conversation avec son riche cousin Charlie, celui-ci l’invite nonchalamment à passer l’été dans leur somptueuse demeure des Catskills. Mathew accepte avec empressement, et y rejoint bientôt son cousin et sa belle épouse Chloé.

Se crée alors un huis clos dont l’air conditionné ne suffit pas à purifier l’air. De sous-entendus en lourds secrets, l’atmosphère s’appesantit pour finalement arriver à son climax durant une chaude nuit d’été.

Les relations entre les personnages sont finement explorées, rappelant tout l’art de Patricia Highsmith, mais également l’ambiance inoubliable du film « Harry, un ami qui vous veut du bien« . Le paradoxe de celui que l’on croyait être initialement la victime se transformant en bourreau est parfaitement exploité par James Lasdun. Il fait preuve d’un talent remarquable dans la construction littéraire, lorsqu’il donne la parole aux ressentis, pensées et sous-entendus de Charlie et Chloé à propos de leur cousin. L’histoire en est complètement transformée, et offre alors deux points de vue coupables.

Se pose finalement la question principale : la fin, tout aussi honorable soit-elle, justifie-t-elle réellement les moyens ? Lorsqu’on aspire à une vie nouvelle, basée sur le partage et la générosité, le meurtre peut-il être accepté?

A lire au bord d’une piscine turquoise…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s